Travaux

Concept

Afin de mener à bien le projet différent travaux ont été réalisés et sont en cours de développement.

La conception de l'outil est découpée en suivant les étapes suivantes :

Pour réaliser ces processus, le projet se décompose d'une part sur les données, et d'autre part sur l'analyse et le traitement de ces données.

Données

Les besoins des personnes déficientes visuelles nécessitent la prise en compte de données spécifiques lors de la conception de carte.

Le choix de la base de données OpenStreetMap (OSM) a été fait par l'équipe pour plusieurs raisons :

De plus, plusieurs recherches montrent l'intérêt et les avantages de l'utilisation des données issus d'OSM, y compris pour dans la communauté scientifique.

Afin de pouvoir être utilisé par la suite, ces données doivent être prétraitées et combinées avec d'autres données tel que des orthophotographie.

Analyses et traitements

Les méthodes d'apprentissage par ordinateur sont explorées afin de pouvoir répondre à différents problèmes lors de la conception de carte :

L'utilisation d'apprentissage par ordinateur est traitée dans ce projet comme une assistance à la conception (automatisation plus ou moins complète de certaines tâches, définition de profils) et une aide à la décision (choix et recommandations).

De plus, des méthodes issues de la géométrie et algorithmie sont mises en place pour accroitre la robutesse et la fiabilité du modèle appri par la machine.

Avancés

Dans un premier temps, le filtrage et la mise en forme des données orthophoto et OSM est en partie automatisé mais n'est pas pour le moment qu'un travail effectuer au titre de recherche et pour faciliter l'utilisation des données dans les étapes suivantes. Exemple de données OSM filtrées et stylisées, intersection de l'avenue de Grande Bretagne, l'avenue d'Italie et de l'avenue de l'Union Soviétique à Clermont-Ferrand

L'extraction d'information est faite sous la forme d'une méthode par apprentissage machine permettant la "segmentation" (processus de séparation des pixels d'une image suivant les objets composant l'image) de l'orthophoto enrichie par des données OSM. Les résultats sont encore à améliorer mais cela nous a permis de valider la méthode.

Quelques expérimentations sur des cartes imprimées en 3D afin de cibler les problématiques de conception de maillage 3D adapté aux machines d'impressions et d'avoir un retours sur la représentation choisi par les IL du CRDV de Clermont-Ferrand. Prototype d'un carte en 3D, à gauche le maille et à droite la carte imprimé

en cours

Nous travaillons actuellement à la transformation des cartes produites sous forme d'images en tracés vectoriels et à leurs corrections. Cette étape permettra de valider la chaîne de conception de cartes adaptées, s'en suivra des opérations d'améliorer chacune des composantes afin d'affiner et finaliser l'outil.